Sélectionner une page

Énergie de la Balance:

Équilibre par l’Axe et le Centre mais aussi par ses contreparties/contreproids. La balance nous servait à la base pour faire des pesées et répartir des masses de manière égale.

Ici, qu’est-ce qui pèse encore lourd de votre balance, dans la balance de votre vie mais aussi dans votre balance intérieure? Qu’est-ce qui vous rattache encore à une personne et/ou à une situation? Vous en tiriez peut-être avantages à une époque mais ici vous sentez que ça devient trop lourd à porter et qu’il est temps de s’en délester pour faire un pas de plus, un pas de plus vers vous. 

Soleil conjoint à la Lune: un temple pour l’Âme

Cet équilibre dont on parle est à trouver entre l’Âme et la personnalité incarnée (le personnage qu’on incarne dans le film de notre vie). Est venu le temps pour la personnalité de se mettre entièrement au diapason de l’Âme afin que celle-ci y soit enfin à son aise. Pour se faire, nous devons trouvers la vraie version de soi-même, enfin adaptée à l’Âme, avec ses corps (P,E,M,S), ses décors, et ses énergies associées afin d’accueillir, d’embrasser pleinement l’Âme. En soi, il s’agit d’une fusion, dans la matiére, de la personnalité dans l’Âme et inversement.

Conjonction Soleil/Lune en Maison 5: l’Amour de soi, énergie de création

La M5 représente le grand théâtre de la Vie, la scéne où le jeu se déroule. C’est le domaine de la créativité, dans le sens de qu’est-ce qu’on y crée. C’est l’énergie de la création propre à soi, et quoi de plus propre à soi que l’Amour de Soi, l’Amour Propre. L’Amour, c’est ce que nous sommes tous, car nous sommes tous issus de l’Amour, de la Source de l’Amour. Alors en tant que personnage, comment s’aime t-on? Comment crée depuis l’Amour de Soi? Si on ne s’aime pas soi-même, alors comment aimer les autres? Cet amour pour les autres peut-il être vrai ou n’est-il qu’attachement, peur de perdre l’autre et attente…? Quand on n’est pas dans l’Amour de Soi, on fait toujours passer l’autre, les autres avant soi, au risque de se perdre et de ne plus savoir qui on est. Alors qui faites-vous encore passer avant vous? L’énergie de création c’est l’énergie de l’Amour. Et c’est peut-être pour ça qu’on n’est jamais satisfait de ce qu’on crée et qu’on en veut toujours plus, qu’on en demande toujours plus à l’autre, qu’on attend encore et toujours plus…

IL faut revenir à Soi pour être sa propre source d’Amour, depuis cette version de soi qui s’aime déjà en toute conscience. Elle est déjà là cette version et nous. n’avons plus qu’à l’actualiser par. notre choix de vivre de l’Amour véritable, propre, source de Joie. La M5 c’est aussi la maison de la Joie, cette joie sans raison, qui relève de l’état d’être, d’être Soi? Depuis cette version de soi, vraie et pure, qui s’aime sans condition, aimer l’autre et créer devient naturel, un état nature d’aimer, d’où on crée nos relations faites l’une pour l’autre, le couple fait l’un pour l’autre…

Opposition à Mars en Bélier: faire le choix de soi

Avec Mars, qui est une énergie de feu, d’avancement, de conquête, de territoires nouveaux, de l’action, là, on nous dit stop! Stop à la course frénétique vers l’avant. Vouloir conquérir, découvrir, c’est bien mais à quel prix? Soi!On est toujours projetté en avant, mais très rarement en son centre et dans son axe. Quand on part au travail le matin, qu’on se prépare et qu’on prend la voiture, on se demande toujours si on n’a rien oublié mais presque jamais si on est bien aligné et centré pour aller sur la bonne voie aujoud’hui depuis qui je suis vraiment, non? Vous y pensez vous? Les énergies de cette nouvelle lune nous demande de faire une pause. La direction à prendrre, la vision ne seront peut être plus la même après ça.

Le but de l’astrologie n’est pas de régler les problèmes du quotidien ou de se comprendre. Le but de l’astrologie est d’apprendre à se connaître pour ce retour vers soi, vers l’Âme, vers le Soleil que nous sommes. Et les aspects du soleil en projection (les astres du système solaire), la roue du zodiaque (en soi)… nous y aident. Il s’agit d’un porte (qui prend différents aspects à chaque fois) pour arriver à soi, son essence divine, une essence qu’on n’a jamais quitté, on arrive là d’où on. n’est jamais parti en réalité mais seulement en illusion.

Se trouver ne demande aucun effort, mais un choix, un seul, celui de lâcher le passé et toutes les versions de soi qui vont avec, les personnages construits au fil du temps (qui n’est que relatif à la mémoire) pour êtrre sa version la plus belle, la plus juste, la plus joyeuse, la plus lumineuse, qui est déjà là. Il s’agit d’un nouveau cycle pour se trouver et non plus pour se chercher.

 

Sandira Basque